1431764568

Après un an d’existence  vous pourrez nous retrouver 

le Dimanche 17 Mai à 20h55 

au cours du magazine de M 6 « Capital », avec pour sujet :

« Argent public : le gaspillage continue ! »



le Dimanche 17 Mai 2015 19h 41

Bonsoir à tous,
C’est avec beaucoup de regret que nous vous faisons part que l’émission de ce soir a été tronquée par le chef de plateau de M6 voulant se cantonner aux impôts locaux. Nous ne devrions pas apparaitre ce soir.
Tant pis ce n’est que chose remise.
Cordialement,
DCA

1417854643
1417854463



Compte rendu de la conférence-débat du 04/12/2014

 

Hé bien voilà, notre première conférence débat  s’est déroulée jeudi soir au foyer de Maquens.

 

Cette conférence programmée sur une heure durait finalement un peu plus de deux heures, après la présentation de notre association par Mr Daniel Baqué, Président de Défense  Contribuables Audois et l’intervention de Mr Eudes Baufreton, Délégué Général auprès de Contribuables Associés. Les questions nombreuses et variées ont permis de vitaliser cette rencontre et de soulever d’importantes interrogations sur la gestion de ce département et de ses communes.

 

Une soixantaine de participants étaient présents, du Lauragais au Narbonnais en passant par le Minervois et les Corbières, ils ont fait le déplacement.

 

Nous avons apprécié la présence du Monsieur Jean Pierre Demoures, Président de l’Association Les contribuables L’Islois situé en Haute-garonne.

 

Nous avons rencontré des citoyens et  citoyennes épris de justice qui prennent conscience qu’il est temps de ne plus donner, par leur suffrage,  des chèques signés en blanc aux élus.



Venez nombreux nous rejoindre afin de mailler le département.

 

 

1414232996



UNAMECOGERA ACTE 3



Comme le dit si bien le Président du Conseil Général dans l’article de la Dépêche du 25/10/2014  « il est regrettable que des personnalités se soient retrouvées au bureau sans Ie savoir. Cela ne serait pas arrivé si le conseil général pouvait gérer I' association en direct, mais c'est interdit par la loi ». Cependant il semble que de nombreuses associations soient gérées en sous-main par le Conseil Général de l’Aude. Ce qui nous laisse à penser que certains responsables d’associations ne soient que des prêts noms, à la solde et au bon vouloir du Conseil Général.



 Effectivement la légalité ne s’improvise pas, elle se détourne.

1414232895
1414132564



UNAMECOGERA continue de faire des remous. Notre association à vu juste dans ses investigations.



QUE NOUS RÉSERVE L’AVENIR!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

1414132522
1413617173




UNAMECOGERA : la réaction du Conseil général


Suite à notre enquête concernant le fonctionnement de l'association UNAMECOGERA, publiée hier dans nos colonnes, le conseil général a souhaité réagir par le biais d'un communiqué de presse :

«Le Conseil général de l'Aude s'insurge avec vigueur contre la présentation biaisée et pour le moins spécieuse que fait la Dépêche du Midi du 17/10/2014 des subventions qu'il verse à l'association UNAMECOGERA.

La finalité de cette subvention est tout à fait transparente puisqu'elle est votée chaque année en commission permanente où siègent les élus de la majorité comme de l'opposition départementale.

Preuve de cette transparence, le dossier sera à l'ordre du jour de la commission permanente du mois de novembre et porte sur une somme de 17 823 euros pour l'année2014.

L'objet de cette association est lui aussi parfaitement clair et évidemment conforme à la loi : elle consiste à verser une retraite aux anciens élus qui ont cotisé pour l'obtenir, à une époque où il n'existait pas encore de mécanismes de reversement.

L'intégralité de la subvention est reversée à l'euro près et bénéficie à 22 anciens conseillers généraux (ou leurs ayants droits). Elle représente pour chacun d'eux des sommes allant de 45 à 182 euros par mois, en fonction de la durée de leurs cotisations.

Bien entendu, depuis la mise en place d'un mécanisme national de reversement en 1994, aucun nouvel élu ne bénéficie de ce dispositif.

Le Conseil général s'étonne de la publication d'un article dont l'objectif semble être de semer la suspicion alors qu'il s'agit d'un dispositif tout à fait légal.»

NDRL : En aucun cas nous avons écrit que la dite association était illégale. En revanche, son fonctionnement pose un problème puisque l'UNAMECOGERA ne respecte en rien les rgèles de fonctionnement des associations alors qu'elle reçoit de l'argent public et que son conseil d'administration est composé de conseillers généraux. Dont la plupart n'était pas au courant de l'existence de l'UNAMECOGERA et encore moins de leur rôle au sein même de l'association. C'est notamment le cas du trésorier.

La Dépêche du Midi


http://www.ladepeche.fr/article/2014/10/18/1974718-unamecogera-la-reaction-du-conseil-general.html


- 1 - - 2 -